Syndicats & Associations apicoles


Liste de Syndicats, Associations apicoles nationales, Ecoles, Organisations


Fédérations nationales:

  • ADA – Association pour le Développement de l’Apiculture
  • ANERCEA – Association Nationale des Eleveurs de Reines et des Centres d’Elevage Apicoles
  • CETAM Lorraine – Centre d’Etudes Techniques Apicoles de Moselle-Lorraine
  • FNOSAD – Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales – Site de référence quand aux aspects sanitaires des pratiques apicoles pour l’abeille et son environnement. Prévention, formations, alertes et réglementation sont les grands axes de son action.
  • GPGR – Groupement des Producteurs de Gelée Royale
  • Société Centrale d’Apiculture  – Association pour la protection des abeilles
  • SRABE – Société Royale d’Apiculture de Bruxelles et Environs
  • SPMF – Syndicat des producteurs de Miel en France –
  • SNA – Syndicat national des apiculteurs –
  • UNAF – Union Nationale de l’Apiculture française –
  • Belgique – UFAWB – Union des Fédérations d’Apiculture de Wallonie et de Bruxelles

Syndicats régionaux, Ecoles :

33 réponses à Syndicats & Associations apicoles

  1. Jean Béblo. dit :

    Bonjour.
    Je suis predu dans tous les sites et adresses qui en parlent ; en traitent et commentent.
    Pouvez vous m’aider à trouver :
    La réglementation pour installer 3 ruches en seine et marne.
    Ou m’adresser pour les déclarer .
    Avec mes bien sincères remerciements.
    Jean Béblo.
    T 06.18.61.31.80.

    • admin dit :

      Bonjour,
      Il faut simplement declarer vos 3 ruches à la chambre d’agriculture de votre département ( pour des raisons sanitaires et pouvoir le cas échéant vendre votre miel en toute légalité)
      vous leur telephonez pour qu’ils vous envoient le dossier
      Cordialement
      Andre claude deblock

  2. GDSA 93 et 95 dit :

    Bonjour,
    Vous êtes un nouvel apiculteur et je vous félicite pour votre engagement à l’installation de ruches ;non seulement vous participez à la sauvegarde de l’espèce « abeille », et vous récolterez le fruit de votre engagement et de votre sérieux , savoir le miel délicieux produit par vos abeilles. Nous sommes toujours présents pour aider les nouveaux apiculteurs, dans la conduite de rucher, vous former si besoin , vous délivrer les médicaments sanitaires apicoles. Vous trouverez nos coordonnées sur internet. Christiane KREMER apicultrice – Présidente du GDSA 93et95

  3. LICHTIN Sophie dit :

    Je souhaiterais faire installer par un apiculteur une ou deux ruches chez moi, à qui m’adresser ?

    Merci de votre réponse

  4. CROCHET André dit :

    Je me permets de vous signaler qu’il existe en Isère (38) le ‘SYNDICAT APICOLE DAUPHINOIS ‘ qui compte plus de 1 000 adhérents et qui se comporte comme organisme de formation avec encore >120 apprenants cette année!

    Que d’autre part je fais souvent référence, en tant que formateur, à M. Chaudière dans le cadre de mes cours.

    Cordialement André CROCHET

  5. Guillaume dit :

    Bonjour,

    Le lien de la liste pour le Maine et Loire renvoie vers une association du Lot et Garonne.
    Je peux vous renvoyer vers l’ASAD49- Association Sanitaire Apicole Départementale du 49.

    Il y en a certainement d’autres.

    Cordialement

    Guillaume

  6. Renvoizé dit :

    Pouvez-vous rajouter dans le département de la Dordogne  » le Rucher du Périgord » il est adhérent à l’UNAF et comprends plus de 350 adhérents ?
    Historiquement, c’est le syndicat le plus ancien de la Dordogne.
    Merci

  7. Théophane dit :

    Bonjour,

    Nous organisons le 14 juin prochain une conférence citoyenne avec Pascal ROME de la compagnie OpUS et Jean-Paul VIELLARD, apiculteur à Soudan (79800) à 20H. Nos conférences sont gratuites et ouvertes à tous.

    Vous pouvez avoir plus d’informations sur notre site : http://www.lavoligenicolasbonneau.fr/2013/08/conferences-citoyennes-action-sur-le.html

    Nous serions enchantés de vous comptez parmi les spectateurs et nous voudrions savoir si vous pouvez diffuser l’information dans votre réseau ?

    N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples informations.
    Cordialement

    Théophane
    Chargé du projet de La Volige sur le territoire
    http://www.lavoligenicolasbonneau.fr
    http://www.facebook.com/compagnielavoligenicolasbonneau
    Tel : 06.63.25.40.48

  8. constantien dit :

    bonjour,
    je ne suis pas apiculteur, mais un observateur attentif de la nature. Et j’ai nettement remarqué une baisse de la fréquentation de mon jardin par les abeilles. Étant en montagne, sans pulvérisation notoire de pesticides et ayant subi depuis deux ans des hivers moins rudes, elles devraient être bien présentes. Or je me penche actuellement sur le déversement avéré d’aluminium, de baryum et autres produits en grande quantité par les avions dans le cadre de la géo ingénierie. (je mets un lien afin d’informer les gens qui ne le seraient pas. ). Et je me dis, mais je ne sais pas, que ça doit avoir un impact réellement néfaste sur nos butineuses. J’aimerais que vous me disiez si quelqu’un s’était déjà penché sur le sujet et si oui, quelles en étaient les conclusions et les actions en découlant.
    http://actu-chemtrails.over-blog.com/2014/05/le-ciel-nous-tombe-sur-la-tete-entretien-avec-yannick-thenowaytogo.html

    merci d’avance de votre réponse
    xavier

  9. tan dit :

    bonjour, je réside à Montereau-fault-yonne dans le sud seine et marne. Je m’interesse au abeilles et à l’apiculture. Je voudrais me former à ce métier. Pouvez-vous me guider dans ma démarche? Je souhaite me former auprès d’un apiculteur professionnel. Je vous remercie par avance.

    • admin dit :

      Bonjour,
      Le mieux est de vous adresser au syndicat d’apiculture de votre departement ou région et de leur demander la liste des apiculteurs professionnels
      Cordialement
      André-Claude

  10. Jean-Claude dit :

    Bonjour,
    Apiculteur amateur dans le val-de-marne, et pratiquant une apiculture « écolo et bio », j’ai fait le choix, dés le départ de travailler en ruche Warré, limitant les coûts, mais également les interventions sur les abeilles…. j’ai eu, au printemps dernier, l’occasion de découvrir l’apiculture traditionelle Japonaise pour laquelle je suis tombé amoureux. leur technique et leur format de ruche sont légerement différente de nous, mais j’ai pu adapter le format de la ruche warré sur leur modéle d’apiculture japonaise ==> ni cadres, ni barrettes.
    Je souhaiterais faire partager cette approche à d’autres apiculteurs, tant sur la technique, que sur les coûts d’investissements (trés minime puisque je construits moi-même les ruches).
    je reste a la disposition de tous pour de plus amples renseignements sur le sujet….; n’hésitez pas à me contacter par téléphone au 06.26.23.93.11
    Cordialement.

  11. GAO dit :

    Bonjour,
    J ai une question a poser, ma societe comerciale voudrait lancer un projet pour exporter le miel francais en Chine, je voudrais savoir comment trouver et contacter un ou plusieurs fabricants francais qui peuvent avoir la capacite de la production et le prix competitif, merci bien de me repondre,
    GAO

  12. Kolifrat Jeanne dit :

    Bonjour, en tout début de retraite et passionnée depuis toujours par les abeilles, j’aimerais trouver une aide auprès de particuliers comme moi pour me lancer dans cette aventure d’avoir une ruche dans mon grand jardin.
    J’habite à Neuville De Poitou près de Poitiers dans la Vienne.
    Merci d’avance pour vos réponses
    Jeanne

  13. mersni youssef dit :

    je suis passionné des abeilles j’ai même acheté 8 ruches mais je suis un peu débutant je veux avoir des cours comment dois _je faire? MERCI BIEN

  14. lemire dit :

    bonjour
    je voudrais mètre trois ou quatre ruche sur un de mais terrain je serais intéressai par des ruche tronc déjà je voudrais faire des stage pour voir comment sa se passe j’habite dans l’Aveyron pouvais vous me donner des conseille merci

  15. Bonjour
    je sollicite une annonce sur votre site internet, pour annoncer notre 12ème fête de l’abeille et du miel, qui se tiendra à Roquevaire le 20 septembre 2015
    J’ai un visuel qui correspond à l’affiche de notre manifestation, plus un texte récapitulatif.
    Dans l’attente d’une réponse favorable, je vous en remercie par avance.
    Cordialement

    Bernard CIOFFI
    communication du GAEG

  16. Loïc dit :

    Bonjour.
    Le site web de l’ Union Syndicale Apicole Sarthoise (USAS)
    a changé d’adresse. Merci de noter le nouveau lien pour y accéder :
    http://abeille-de-france.pagesperso-orange.fr/rucherecole72/accueil.html
    A bientôt

  17. Ping : On doit toujours sauver les abeilles, mais …. – Les moutons enragés

  18. sarah dit :

    Bonjour, super cette plateforme!

    Alors, voilà, je travaille avec un mouvement paysan en Haiti (le Mouvement paysan Papaye MPP) depuis 2 ans. Ce mouvement est l’une des plus grosses organisations paysanne du pays. Depuis longtemps, ces membres croient en l’apiculture comme activité pour à la fois garantir des revenus aux petits paysans mais surtout pour préserver l’environnement. Dans un contexte haitien fortement touché par le déboisement, nous pensons qu’une façon pertinente de préserver les bois est de démontrer à quel point ils sont utiles notamment pour les animaux et qu’il est possible d’en tirer des avantages économiques autrement qu’en faisant de la transformation du bois en charbon de bois.

    Si nous avons les compétences et la volonté, nous manquons de matériel de qualité, nous serions donc très intéressés par le développement d’un jumelage qui nous permettrait peut etre de développer nos activités. Nous sommes très ouverts à des échanges de pratiques, accueillir des visiteurs.
    Nous avons par exemple, mis en place une ferme avec des bois de qualité pour les abeilles, nous voulons développer cette activité importante et si utile mais nous ne pouvons le faire seul.

    Si quelqu’un a des informations pour nous, des pistes, merci d’avance de bien vouloir partager!

  19. Equipe iGEM UPMC-Paris dit :

    Bonjour,

    Nous sommes un groupe d’étudiant essentiellement de l’Université Pierre et Marie Curie et nous participons au concours iGEM (http://2016.igem.org/Main_Page) dans le contexte de la sauvegarde des abeilles, particulièrement dans le cadre du syndrome d’effondrement de ruche (CCD pour Colony Collapse Disorder).

    Nous nous permettons de laisser un message ici car nous avons besoin de l’avis d’apiculteurs afin d’avoir une partie Human Practice pour le concours. Pour cela nous avons réalisé un court questionnaire : https://goo.gl/forms/qKuo5Imh2KNczlFD3

    Vous serait-il possible de transmettre ce mail et/ou le lien du questionnaire aux apiculteurs dans votre répertoire afin que nous récoltions un maximum de réponses?

    Merci par avance,
    Cordialement,
    L’équipe iGEM UPMC-Paris.

  20. Omar dit :

    Salut. Je suis jeune apiculture marocain. J’espère être en contacte avec vous pour changer les aides et les informations et les expériences. J’ai des ruches pour moi et je veux l’améliore aussi. Merci

  21. Derya G. dit :

    Bonjour,

    Dans le cadre de mes études je réalise avec mon groupe de Marketing une étude de marché sur l’apiculture. J’aimerais beaucoup que vous puissiez diffuser notre question pour qu’on puisse récolter des réponses de personnes âgés entre 30 et 60 ans. Je vous remercie d’avance.

    https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSebk0MNrU749SkhhJsjxPZhebW-Cwy6_TfNX0gaN_gvcjxmSg/viewform

    Bien cordialement,

    Derya G.

  22. HUMBERT dit :

    Bonjour,

    je suis à la recherche de solutions concrètes vis à vis d’un voisin et de ses ruches qui posent un danger pour ma famille.

    En effet, à ce jour, mon chien est décédé d’un choc anaphylactique suite à de nombreuse piqures d’abeille.
    Le propriétaire des ruches, qui n’est pas apiculteur reconnu mais amateur, vit à côté de nous et ses ruches sont collées au mur de notre terrain où vont jouer nos enfants et le chien.
    A la base il y avait un mur mais il l’a détruit pour y rentrer un tracteur avant de nous louer la maison et depuis il n’a jamais voulus refaire de mur et c’est à notre charge entière de nous occupé du trou au fond du terrain (comme la plupart des choses à vrai dire).

    J’aimerais savoir quoi faire exactement pour qu’il déplace ses ruches pour notre sécurité mais aussi pour qu’il intervienne sur le mur pour séparer son verger de notre terrain.

    Merci d’avance pour votre aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *