Structure de l’éco-ruche


/ Introduction / Implanter son rucher / Structure de la ruche / S’équiper / Fonctionnement de la ruche / La belle saison / La récolte / La fin de saison /


Plan de votre éco-ruche

Le pied de ruche :
Il va soutenir tout l’ensemble. Il faut donc qu’il soit stable. Le poser sur une surface dure.

L’aération :
Elle est ouverte en été mais fermée en hiver pour ne pas refroidir l’intérieur de la ruche.

Grille de ventilation :
Elle permet à l’air de passer dans la ruche et aux varroas de tomber en dehors du corps de la ruche.

L’entrée :
C’est la planche d’envol d’où sortent et rentrent les abeilles.

Elément 1 :
C’est dans cette partie que la reine va pondre. On va donc y trouver le couvain, le pollen et le miel destiné à la réserve d’hiver. On appelle cet élément le corps de ruche.

Les amorces de cadres :
Chaque élément possède des barrettes sur le haut. On va mettre des amorces de cire sur chacune de ces barrettes pour guider les abeilles dans la construction des rayons.

La grille à reine : (voir plus loin)
Elle permet aux ouvrières de passer dans l’élément supérieur pour stocker le miel en surplus mais pas la reine. Cela évite que la reine monte dans cet élément pour y pondre. On pose la grille à reine au-dessus du corps de ruche.

Elément 2 :
C’est le premier élément dans lequel les abeilles vont construire les rayons et stocker le miel qui sera récolté. En général, elles commencent à construire les rayons au centre puis sur le côté. On pose ce second élément (appelé la hausse, dès le mois de mai).
Mettre le couvre-cadre au dessus de cette hausse.

Elément 3 :
Lorsque la première hausse est bien remplie, on pose l’élément 3 (seconde hausse) ou on récolte. Retirez le couvre-cadre de l’élément 2, poser la seconde hausse sur la première, puis remettre le couvre-cadre sur le dessus. C’est donc la seconde hausse dans laquelle les abeilles vont construire les rayons et stocker le miel qui sera récolté.

Le couvre-cadre :
Il se met au-dessus du dernier élément contenant les abeilles pour qu’elles ne sortent pas de la ruche.

Le toit :
Il protège des intempéries

L’entrée :
C’est l’ouverture par laquelle les ouvrières vont entrer et sortir. Les abeilles sentinelles se posent devant l’entrée pour éviter que d’autres intrus s’introduisent dans la ruche et pillent le miel.

Grille de ventilation :
Elle permet d’aérer l’intérieur de la ruche.

Grille d’aération :

On la ferme en hiver pour éviter le refroidissement et on l’ouvre en été pour permettre à l’air de se renouveler.

Pied de ruche :
Permet d’isoler la ruche du sol et de la soutenir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.