Le venin d’abeille


 / Le pollen / La gelée royale / La propolisLa cire d’abeilleLe venin d’abeille /


venin-abeillePiqûre d’abeille

L’utilisation du venin d’abeille est réservé au corps médical. Il est dans les pathologies articulaires, en cancérologie, en neurologie notamment concernant la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson, en infectiologie avec des applications pour détruire les virions du VIH ou encore en allergologie et s’agissant du traitement de l’asthme. »

Le venin peut être frais ou séché. Il peut être administré sous plusieurs formes :
– par micro-piqûre: le dard est utilisé comme une aiguille d’acupuncture pour piquer à différents endroits prédéfinis ;
– par mini-piqûre:  l’abeille pique et le dard est immédiatement retiré à l’aide d’une pince ;
– par piqûre entière: l’abeille pique complètement et le dard est laissé dans la peau, ce qui permet de livrer 90 % du venin en une minute.

<Voir les livres d’apithérapie>

Une réponse à Le venin d’abeille

  1. Mezioune mohamed dit :

    bonjour

    ma femme est atteinte du cancer triple negatif brca1 depuis 2018

    j’ai entendu parlé du venin d’abeille

    je souhaiterais que ma femme puisse accéder à ce traitement si c’est possible

    cordialement

    mohamed mezioune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.