Ruche WBC


wbc3-GB-2014Au Royaume-Uni, William Broughton Carr décrit sa ruche (WBC) pour la première fois en 1887.

C’est une ruche à cadre divisible , c’est-à-dire une ruche à corps superposables qui se conduit sur deux corps pour la chambre à couvain.

Suivant l’abondance des miellées espérées ainsi que la race d’abeilles cultivée, la hausse peut avoir la dimension d’un corps.
Pour les petites miellées, la hausse équivaut à un demi corps.

wbc1-GB-2014Si ce n’est pas la plus répandu, elle est assez commune en GB, d’autant plus que la ruche anglaise ( dite nationale) a les mêmes dimensions de cadres.
Elle est par ailleurs magnifique comme le montre la photo prise chez un apiculteur amateur à Hickling en angleterre.

Télécharger plan ruche WBC (origine Steve Moye -Beesource)

WBC_coupe

Elle possède aussi comme l’indique le schéma une double paroi. 

Dans la nature, les abeilles recherchent toujours des endroits creux plus hauts que larges. Ceci donne à penser qu’elles savent que la chaleur monte.
Elles donnent donc une préférence au rayon haut. C’est dans le but de respecter les lois qui régissent une colonie d’abeille que la ruche  W.B.C. a été mise au point.

Conduite sur deux corps, son volume intérieur est équivalent à une ruche DADANT (mais ce ne sont pas les mêmes dimensions de cadres) qui, elle, se conduit sur un seul corps. La ruche W.B.C. est, sans nul doute possible, la plus logique vis-à-vis des abeilles.

Cela est tellement vrai qu’elle permet, dans les même conditions que les autres types de ruches, de plus fortes récoltes.

 

5 réponses à Ruche WBC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.