Ruche Voirnot


voirnot1La ruche Voirnot, est plus petite que la Dadant, mais se conduit de la même manière. Elle hiverne bien en raison de son petit volume, ce qui présente un intérêt dans les régions où l’hiver est rigoureux. Par contre son démarrage est plus lent au printemps.

 

 

Le créateur:
L’abbé Voirnot
  né en 1844 à Moivrons en Meurthe et Moselle met au point une ruche cubique. Le format intérieur de 36 cm x 36 cm x 36 cm permettait à un essaim naturel de l’année de se développer en une saison et de provisionner suffisamment les rayons de cire de réserves de miel et de pollen.

La ruche ainsi constituée, fut très vite dotée d’une hausse (étage supplémentaire amovible) pour permettre aux abeilles de stocker des réserves supplémentaires directement au-dessus du nid à couvain.La hauteur de la hausse, correspondait à la moitié de la hauteur du corps de la ruche.
On la trouve principalement dans les pays de l’Est tout comme dans certaines régions de France: Les alpes, toute la région EST, mais aussi en Suisse et en Allemagne et dans les pays d’Afrique du nord.
En règle générale, dans toutes les régions froides la ruche Voirnot montre une bonne adaptabilité.

Une réponse à Ruche Voirnot

  1. cluzel jean francois dit :

    bonsoir
    j’ai comme beaucoup d’apiculteur commencer avec des dadant 10cadre je trouve que les essains moyen ne si épanouisse pas trés bien ,alors je me suis esséyer avec des warré qui sont je trouve de bonne ruche pour les gens qui en veule deux au font du jardin ,mais sont un peut petite et demende beaucoup de surveillance lors de grosse mielé
    je pense cet hiver me faire une série de voirnot avec les norme de hauteur des élèment des dadants pour ne pas avoir de problème avec l’extracteur ,je suis convaincu que ce modèle de ruche et le plus adapté a la vie des essains
    a plus jfc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *