La propolis


 / Le pollen / La gelée royale / La propolisLa cire d’abeilleLe venin d’abeille /


propolis

Morceaux de résine de propolis

La récolte :

Les bourgeons de certains arbres sont enduits d’une résine aux propriétés antiseptiques qui est récupérée par les abeilles. Elle constitue une véritable barrière contre les agents microbiens pathogènes qui pourraient infecter les jeunes bourgeons. Les abeilles prélèvent cette résine sur les bourgeons des arbres en la récoltant sur leurs pattes arrières et la ramènent à la ruche. L’origine végétale de la propolis dépend de la zone climatique dans laquelle se trouve la ruche. Dans les régions à climat tempéré comme en Europe, la propolis est issue à 95 % des bourgeons de peupliers.
La propolis est une substance brune élaborée par les abeilles. C’est un mélange de pollen, de cire, de résines et baumes récoltés sur différents végétaux (écorces d’arbres, feuilles, bourgeons des bouleaux, des saules, des chênes, marronniers …)

La propolis contient plus de 300 molécules actives identifiées. Elle est composée globalement de 50 % de résines et baumes, 30 % de cire, 10% d’huiles essentielles, 5 % de pollen et 5 % de matières minérales et organiques. L’apiculteur peut extraire la majorité des cires et obtenir un extrait appelé propolis pure. Cette propolis pure est composée à 100 % de molécules actives d’intérêt pharmacologique tels que flavonoïdes (pinocembrine, galangine, quercétine, acide caféique…), composés phénoliques (acides aromatiques, esters d’acides aromatiques), huiles essentielles et quelques autres composés organiques puissants (acides gras, sucres…).

L’abeille découpe les gouttes de résine avec ses mandibules, en fait de petites boules qu’elle accroche dans les paniers de ses pattes arrières. Contrairement au pollen, qui est une conséquence du butinage, la résine est volontairement cueillie.

De retour à la ruche la résine collectée est mélangée avec de la cire. Les abeilles utilisent ensuite la propolis à deux occasions :

  • pour ‘momifier’ un objet qu’elles n’arrivent pas à sortir de la ruche. En général le cadavre de petits animaux.
  • pour obturer des interstices inférieurs à 6 mm. Par exemple pour boucher une entrée d’air, ou limiter la taille de l’entrée de la ruche.

En dehors de toute incitation, une ruche produit entre 100 et 300 grammes de propolis par an.

Son usage:

La propolis peut s’avérer utile pour lutter contre certaines infections de la bouche, aphtes… et en cosmétologie dans des crèmes de beauté, savon…en raison de ses qualités anti-microbienne, antibiotique, cicatrisante et anti-inflammatoire.. Elle est notamment utilisé sous forme de bain de bouche ou de dentifrice. Des études suggèrent que ces formulations pourraient aider à guérir des infections buccales comme les plaies de la muqueuse, les abcès ou les aphtes, des infections de la bouche.

Conditionnée en gélule, en flacon, en gomme à mâcher, en comprimés, en poudre ou mélangée au miel, la propolis est un produit d’exception, qui a de nombreuses vertus . Elle a des propriétés :

  • antibiotique ;
  • antiseptique ;
  • anti-infectieux pour les infections respiratoires et ORL ;
  • anti-fongique contre les mycoses, les champignons, la teigne ;
  • antigrippal ;
  • antioxydant

Elle possède également des vertus médicinales :

  • au niveau digestif (antiparasitaire, détoxifiant) ;
  • au niveau cutané :
    • contre le vieillissement de la peau ;
    • pour favoriser la cicatrisation et traiter les plaies ;
    • pour soigner les brûlures

< Voir les livres d’apithérapie >

 

Une réponse à La propolis

  1. BRUCHLEN Jacky dit :

    bonjour à vous tous.
    Toute petite question, ou puis je trouver la propolis et gelée royale de Patrice PERCIE DU SERT ?
    En vous remerciant d’avance et bonne journée à vous tous.
    Jacky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *