Lexique apicole – N


A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L– M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z


Voir aussi le lexique botanique


Nasonoff ou Nasanoff (voir glande de Nasonoff)

Nectar, il s’agit du liquide sucré secrété par les fleurs et butiné avec leur trompe  par les abeilles. c’est avec le nectar que le miel de fleurs est produit. Le nectar est généralement composé de 50% de fructose et 50% de glucose. Il peut y avoir aussi un petit peu de saccharose, des acides aminés ou des lipides. Le nectar prélevé sur la fleur contient environ 80% d’eau, il faudra qu’il descende à 18% pour devenir du miel. Les abeilles ramène le nectar à la ruche dans leur jabot. L’évaporation a lieu au travers de leur jabot puis par trophalaxie (passage de jabot en jabot).

Nid à couvain, c’est la région centrale, pratiquement sphérique du nid d’une colonie où le couvain est élevé, à côté du pollen et du nectar.

Nosémose (Nosema ceranea) , infection de l’abeille par un champignon d’origine asiatique

Nourrice, Jeune abeille qui nourrit les larves et exécute d’autres travaux à l’intérieur de la ruche. Elle est généralement âgée de trois à dix jours.

Nourrisseur, Au printemps et à l’automne, lorsque les plantes produisent moins de nectar, les apiculteurs nourrissent leurs colonies en leur donnant un sirop fait de sucre et d’eau, que les abeilles peuvent facilement convertir en miel et stocker pour l’hiver. Ils administrent le sirop au moyen d’un nourrisseur intégré à chacune des ruches ou d’un nourrisseur commun pouvant en desservir plusieurs. Les apiculteurs peuvent y ajouter des médicaments pour prévenir ou traiter certaines maladies.

Nucleus (nuclei) , Ce sont de petites ruchettes de 2 à 5 cadres qui sont utilisées pour l’élevage ou le stockage des reines ou pour démarrer une nouvelle colonie. Ce sont donc des essaims artificiels sur cadres.

Nymphe, Ce stade dure 4 jours pour la reine, 8 jours pour les ouvrières, 11 jours pour les faux bourdons. À cette étape, le minuscule organisme se développe. Les pattes, les yeux et les ailes prennent forme. Après cette étape, l’abeille devenue adulte sort de l’alvéole en grignotant l’opercule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *