Lexique apicole – L

 


A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z


Voir aussi le lexique botanique


Lancedéen forme de fer de lance

Langstroth (ruche), voir ruche Langstroth

Larve –  L’état qui suit l’oeuf, 3 jours après la ponte. Ensuite, pendant les 3 premiers jours du stade larvaire toutes les larves sont nourries avec de la gelée royale. Puis si les abeilles décident d’élever une reine elles vont continuer à alimenter la larve royale avec de la gelée royale jusqu’a l’operculation (J8 ou J9). Sinon, si elles décident que la larve doit devenir une ouvrière, elles vont passer à une alimentation à base de miel et de pollen. Enfin les larves de mâles sont misent d’office au régime miel et pollen jusqu’a l’operculation (J10).

Lève-cadre, il s’agit d’un outil indispensable en apiculture. Il est utilisé pour racler les joints de propolis et pour soulever les cadres lors de l’inspection de la ruche. Il en existe plusieurs types: lève-cadre américain, pince lève-cadre, lève-cadre classique.

Loque américaine, la loque américaine ou « maligne » est causée par une bactérie (Paenibacillus larvae) qui s’attaque au couvain fermé. Son nom provient du fait qu’après que le bacille se soit mis à l’oeuvre, la fausse-teigne intervient et laisse un couvain en si mauvais état que l’on pourrait penser à des guenilles (loques). Les spores de loque américaine, qui sont la forme dormante des bacilles, sont extrêmement résistants et peuvent demeurer viables dans des ruches ou du matériel infectés pendant plus de 35 ans.La loque américaine ou « maligne » est causée par une bactérie (Paenibacillus larvae) qui s’attaque au couvain. Son nom provient du fait qu’après que le bacille se soit mis à l’oeuvre, la fausse-teigne intervient et laisse un couvain en si mauvais état que l’on pourrait penser à des guenilles (loques). Les spores de loque américaine, qui sont la forme dormante des bacilles, sont extrêmement résistants et peuvent demeurer viables dans des ruches ou du matériel infectés pendant plus de 35 ans.La loque américaine fait périr les larves et les décompose.
Deux symptômes très caractéristiques permettent de diagnostiquer cette maladie Les larves malades sont gluantes, si on les pique avec un bâtonnet, elles filent comme du caoutchouc. Le couvain loqueux dégage une odeur de colle forte.

Loque européenne, la loque européenne est une maladie du couvain ouvert qui présente un caractère de gravité moindre que la loque américaine . Cette maladie, qui a été récemment déclassée de la liste des Maladies Réputées Contagieuses se gère en effet plus facilement. On l’appelle aussi loque bénigne par opposition à la loque maligne (loque américaine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *