La ruche de Laura & Lukas


La ruche de Laura et Lukas se situe en Champagne, à Cernay-les-Reims au bout d’un jardin fleuri.
Le rucher se compose d’une dizaine de ruches. Les abeilles sont de race Buckfast. Elles proviennent de Grande-Bretagne. Les abeilles buckfast sont réputées douces et travailleuses, mais elles ont tendance à essaimer à la fin du printemps.

22 mars 2014

Première visite de printemps. La ruche est très dynamique, il va falloir la contrôler en la divisant pour éviter l’essaimage au mois de mai. Le temps est maussade, et il y a une nette tendance au rafraîchissement.

lalu-14-03-22-1

lalu-14-03-22-3

lalu-14-03-22-2

lalu-14-03-22-5

lalu-14-03-22-4


6 avril

La ruche est très dynamique. Le beau temps est là, le colza fleurit. J’ai retiré un cadre de couvain pour l’éviter l’essaimage (car il y aurait un problème de place pour la reine) . J’ai mis ce cadre dans une autre ruchette avec un paquet d’abeilles et un cadre de nourriture. J’ai posé une hausse aujourd’hui. Hausse qui permettra de récolter le miel.

24-04-06-laura-luka2

24-04-06laura-luka0

24-04-06-laura-luka1


2 mai 2014 – Les abeilles ont bien travaillé. La 1ère hausse est quasi pleine. Miel de printemps, fruitiers, colza…La conjugaison d’un beau temps persistant avec la miellée de colza ont dynamisé la colonie. La ruche trop forte, a essaimé. La vieille reine est partie avec une bonne partie de la colonie. Il faut maintenant que la nouvelle reine se remette à pondre. Très difficile cette année de maîtriser l’essaimage. Presque toutes les ruches ont essaimé. Il en résulte une forte baisse du nombre d’abeilles dans la ruche. Il n’y aura donc pas de collecte de nectar pendant 3 semaines. On voit la hausse presque vide d’abeilles.

J’ai ré-alimenté la ruche avec un paquet d’abeilles.

lalu-14-05-02-2

lalu-14-05-02-1


6 juin 2014 

Après une période de pluie, il fait très beau. Beaucoup de ruches ont essaimé. Cela signifie que les abeilles ont élevé une nouvelle reine dans la ruche. Comme il ne peut y avoir qu’une seule reine, la « vieille » reine est partie avec la moitié des abeilles. Avant de partir, elles se sont gorgées de miel.
Cela a ralenti la récolte de miel, car la nouvelle reine, après être née doit se faire féconder par une quinzaine de mâles. Elle se remet ensuite à pondre. C’est ce qui se passe en ce moment. Les abeilles naissantes sont de plus en plus nombreuses. Si tout continue bien, bonne météo…il peut y avoir près de 80 000 abeilles dans la ruche fin juin.

J’ai récolté un peu de miel sur cette ruche en mai, mais très peu. La vraie récolte aura lieu en juillet/août.

lalu-06-06-2 lalu-06-06-1Les gardiennes veillent à ce que les abeilles d’une autre ruche ne viennent pas piller leur nourriture

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *