Initiation apiculture – Niveau 1 : Débutant – Leçon 4 : Je contrôle l’essaimage

<- Retour à la synthèse


Sommaire : 
Pourquoi les abeilles essaiment ? – La période d’essaimage – Les éléments visibles et invisibles – Comment prévenir l’essaimage – Récupérer un essaim naturel

-> Télécharger le cours en pdf


4.1 – Qu’est-ce que l’essaimage ?

– Processus naturel de multiplication chez les abeilles: C’est le seul moyen pour elles de se perpétuer

– Départ d’une partie de la colonie avec la vieille reine.

– Un élevage royal est effectué . On trouve ainsi plusieurs cellules royales. A l’émergence de la première reine, celle-ci ira tuer les autres cellules royales. Cet élevage de cellules royales est initié avant le départ de la vieille reine. Ce processus peut se déclencher à plusieurs reprises. Il y aura alors plusieurs essaimages successifs, ce qui va faire diminuer de façon importante la taille de la colonie et la récolte de miel.


4.2 – La période

– Fin du printemps. Cela peut commencer mi-mai jusqu’en juillet

– Après les premières grandes miellées

Exemple: courant mai en Champagne à la fin de la floraison du Colza.

– Après quelques jours de confinement lié à la pluie par exemple au cours de cette période.


4.3 – Les causes

– Manque d’espace de stockage ( pollen/nectar ): Les ruches très fortes auront plus tendance à essaimer. D’où l’intérêt de diviser les ruches au début du printemps

– Congestion du nid à couvain : la reine pond massivement, il y a un  déséquilibre entre la surface de stockage du miel, pollen et le couvain.

– Distribution des âges des ouvrières. Selon leur âge, les abeilles nourrissent, nettoient, construisent…butinent. S’il y a trop d’abeilles adultes. La fonction butinage devient dominante. Ce qui entraîne manque de place…

– Races : Certaines races, très actives essaiment plus que d’autres: la Buckfast par exemple. Aussi certaines colonies hybrides essaiment plus que d’autres

– Age de la reine : Si la reine est âgée, les abeilles vont avoir tendance à élever des cellules royales.


4.4 – Les symptômes

  • Symptômes visibles:

Construction d’amorces de cellules royales de la part des ouvrières : le nombre est variable.

Cela peut aller de une, deux…à plus d’une dizaine de cellules

 

 

 

 

 

  • Eléments non visibles:

– La reine vient pondre: ( 7-12 jours avant essaimage )

–  Grosse production de gelée royale par les ouvrières pour nourrir les futures reines

– Le régime alimentaire de la reine est rédui t: – baisse de la ponte, – réduction de la taille de ses ovaires pour qu’elle puisse voler

–  De nombreuses butineuses deviennent éclaireuses : Baisse de le récolte de pollen et nectar.


4 – 5 – Attitude de l’essaim initial

Une fois la/les cellule(s) royale(s) operculée(s) il y a  un vrai risque de départ de l’essaim.

Quelle attitude adopter ? Faut-il laisser faire la nature (départ d’un essaim)

Oui si on peut récupérer l’essaim et si l’on veut constituer d’une nouvelle colonie. Pour calmer la « fièvre d’essaimage », je mets les abeilles récupérées un jour ou deux en cave, au frais et dans le noir avant de les remettre en ruche.

On peut aussi réunir l’essaim récupéré avec la nouvelle colonie, une fois la nouvelle reine fécondée, mais à condition d’éliminer l’ancienne reine. Pour réunir les abeilles de manière progressive, on peut mettre par exemple poser une hausse au dessus de la ruche avec les abeilles qui ont essaimé et séparer le corps de ruche et la hausse avec une feuille de papier journal avec des trous. La réunion se fera de manière douce.

Si laisse partir l’essaim  on va perdre de nombreuses butineuses. La récolte de miel sera alors réduite.


4 – 6 – Récupération d’un essaim

L’opération peut être assez facile, du fait déjà que les abeilles ne sont pas agressives. Elles se sont gorgées de miel en prévision des prochains jours.
Après cela va dépendre de l’endroit où va se trouver l’essaim.
L’idéal est bien sûr un essaim suspendu au dessus d’une branche à hauteur d’homme. Il suffit d’avoir une boîte et de la présenter dessous pour pouvoir le cueillir. On donne un coup sur la branche et tout l’essaim tombe dans la boîte.
Les abeilles peuvent toutefois se poser n’importe où. J’ai récupéré des essaims, par terre, sur un poteau, sous une voiture, contre un mûr…bref, l’opération est alors plus délicate. L’objectif est de récupérer la reine. ensuite toutes les abeilles suivront. Pour m’aider et pour orienter les abeilles, j’utilise l’enfumoir.

On peut aussi mettre une ruchette déjà utilisée qui sent bon la cire par terre avec un drap blanc entre l’essaim et la ruchette. Les abeilles vont vite trouver l’abri et venir en procession dans la ruchette. C’est un superbe spectacle. Je me le réserve chaque année pour le plaisir.
Pour les essaim très en hauteur, j’ai fixé un grand seau au bout d’une perche. Je pause après la capture l’essaim par terre et je le capture alors plus facilement.

Voir le capture essaim que j’ai fabriqué


4 – 7 – Mise en ruche 

Attention à l’acceptation de la ruche : Il peut arriver que les abeilles quittent la ruche. Pour éviter cela:

Je garde l’essaim récupéré une nuit au frais dans le noir, cela fait baisser la fièvre d’essaimage
Je mets dans la ruche d’accueil des cadres de cire déjà utilisés et si possible un cadre avec du miel, que je complète avec des cadres de cire gaufrée.
Penser à nourrir régulièrement cet essaim, surtout si on se trouve en trou de miellée

Il faut bien préparer cet accueil car dans 21 jours il y aura de jeunes abeilles.


4 – 8 – Prévention

L’objectif est bien de limiter l’essaimage et non de l’empêcher.

A partir du mois d’avril, à chaque visite ( tous les 7 jours )

● Enlever les amorces de CR : il peut y en avoir beaucoup, de 1 à plus de 20 cellules
● Vérifier qu’il n’y pas eu de ponte dans ces cellules. On le remarque vite en constatant un dépôt de gelée royale dans la cellule.
● Introduire des cires neuves en rive de couvain
● Clipper des reines (couper une aile). Pour ma part, je ne le fais pas
●  Avoir de jeunes reines : La colonie étant en construction et développement, la tendance à l’essaimage est moins forte
● Faire des EA (essaims artificiels): Cela consiste à diviser la colonie. Cette division présente aussi l’avantage d’augmenter son cheptel.

 

Les commentaires sont fermés.