Registre d’élevage


Implantation des ruchers  / Statuts apicoles /  Identification des ruchers / Registre d’élevage / L’assurance Responsabilité Civile / l’étiquetage / La traçabilité / L’hygiène

Le registre d’élevage est obligatoire pour tous les apiculteurs qui commercialisent les produits de la ruche, quelle que soit la quantité de produit mis en vente. Si la production est réservée à l’autoconsommation, le registre d’élevage n’est pas obligatoire.

Le détenteur doit tenir son registre d’élevage de façon ordonnée et en assurer une lecture et une compréhension faciles. Par détenteur, on entend l’apiculteur qui exploite le rucher.

Le registre d’élevage peut être constitué d’un cahier ordinaire. Les informations seront écrites à la main. Le registre d’élevage doit être conservé durant 5 ans à partir de la date d’inscription de la dernière information.

Dans le registre d’élevage, plusieurs éléments doivent être regroupés :

  1. Les coordonnées du détenteur, les interventions effectuées dans chaque rucher et leur date…

  2. Différents documents tels que le récépissé de la déclaration de ruche à la Direction des Services Vétérinaires, les analyses relatives aux maladies et les ordonnances…

A titre d’exemple, voici le registre d’élevage du Rucher du Jardin du Luxembourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.